Djoko, première victoire en solo

Djoko, première victoire en solo

Pour son premier match depuis qu’il a effectué une coupe drastique dans son staff, Novak Djokovic a souffert pour se défaire de Nicolas Almagro (6-1, 4-6, 7-5), au 2e tour du Masters 1000 de Madrid. Le Serbe apparaît encore bien fragile.

Il n’est plus vraiment l’homme à battre, mais tous les regards restent braqués sur Novak Djokovic à Madrid. Depuis qu’il s’est séparé de son coach historique, Marian Vajda, ainsi que de son kiné et de son préparateur physique, de nombreuses questions accompagnent les pas du Serbe. Quand reprendra-t-il un entraîneur ? Va-t-il faire appel à André Agassi, le grand favori, ou peut-être à Pete Sampras ? Combien de temps durera son aventure en solo et comment la négociera-t-il ? Les réponses viendront au fur à mesure, mais les premiers éléments ont été apportés en ce début de semaine à Madrid.

Dans la Caja Magica, Djokovic est uniquement accompagné par son frère Marko, qui gère ses entraînements, et par le fameux Pepe Imaz, cet étrange préparateur mental ou gourou (“Djoko” n’aime pas qu’on utilise ce terme), qui le suivrait depuis quatre ans, et qui se fait de plus en présent dans son entourage depuis quelques mois, depuis que le désormais ex-n°1 mondial peine à retrouver ses sensations sur le court. Et pour parler uniquement du sportif, Djokovic a été bien bousculé par Nicolas Almagro (6-1, 4-6, 7-5), ce mercredi, lors de son entrée en lice sur la terre battue espagnole.

Après un premier set facilement gagné par le Serbe, Almagro a commencé à le tourmenter, allant jusqu’à mener 3-0 dans la troisième manche. Djokovic a dû s’accrocher, et il n’a pas lâché, ce qui est déjà un point positif. Plutôt en jambes, le Serbe s’est battu, principalement en défense, pour aussi profiter des erreurs commises par l’Espagnol en fin de match (37 fautes directes). Bref, le tenant du titre a souffert. Mais il devra sans doute en passer par là pour retrouver le bon chemin. Prochaine étape dès jeudi, contre Gilles Simon ou Feliciano Lopez.

Source: Sport.fr

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *